• Euphrasie a dit

A la découverte de la teinture végétale à base de peau d'avocat

Dernière mise à jour : 24 juil. 2020


Comment tout a commencé...

C'est un peu comme l'invention du post-it, parfois il y a des expériences qui tiennent au pur hasard, ou à la Providence.

Tout a débuté, il y a quelques semaines, quand, suite à l'achat de quelques revues "Art de Vivre et Découvertes bio" au magasin Emmaüs de mon coin, je tombe sur un article qui retient toute mon attention !



"WHOLE OU LA TEINTURE À BASE D'ÉPLUCHURES"



Rien qu'au titre j'étais cuite !

Avant d'aller plus loin sur mon expérience de la teinture végétale, il est important de parler de Whole.

Whole, c'est tout ce que l'on aime et toutes les valeurs que l'on défend :

c'est une philosophie et un art de vivre

pour reprendre simplement leurs mots ! Bref, nous sommes tombés sous le charme ...


Je ne sais pas vous mais quand je lis un article j'ai tendance à regarder une première fois la page. Je ne pose mes yeux que sur les photos, les écritures, et je me lance ensuite dans la lecture à proprement parler.

Vous l'aurez compris, si visuellement , je n'accroche pas, je peux totalement passer à côté d'un article super interressant !


Mais vous m'accorderez que les photos sont justes magiques. Oui car il y a quelque chose de magique, mystique même, de surprenant aussi dans la teinture végétale



J'étais subjuguée par ces couleurs, ces tissus, ces matières brutes présentés par de jolies mains manucurées. Et sur la page d'à côté, ces outils simples, voire rustiques qui vous amènent à penser : "ça me semble à ma portée, moi aussi je peux essayer".

J'ai donc lu attentivement l'interview d'Aurélia Wolff, la créatrice de Whole et j'ai succombé définitivement en lisant ceci :



Rose ancien, avocat ?! C'est décidé je me lance !


Ce midi, ce sera avocat en entrée !

Le matin de cette fabuleuse expérience, je traînais sur ma boite mail à lire mes derniers messages reçus. Ce matin là, Zodio nous propose dans sa newsletter de découvrir la teinture à l'avocat.

J'avais totalement oublié cet article du magazine Green Attitude, paru en juillet 2015, lu quelques semaines auparavent (il faut dire qu'entre temps nous avons été quelque peu bousculés dans nos vies).

Je vérifie notre coupelle à fruit et j'y découvre, bien planqués, deux avocats ! Pas la peine de vous cacher derrière le kiwi et la clémentine, je vous ai démasqué !


Ce midi, les enfants, ce sera avocat en entrée. Je vous passe le : "j'ai pas faim" et je reviens à l'essentiel : mon expérience.


ETAPE 1


Une fois la chair de l'avocat prélevée, j'ai lavé soigneusement les peaux que j'ai coupé en morceaux, tout comme les noyaux.


Voici ma vision artistique de mon avocat en morceaux, pas mal hein ?!

Teinture à l'avocat

ETAPE 2


J'ai pris ma cocotte qui est chez moi le plus grand contenant que je pouvais mettre sur le feu.

Petit apparté, mon feu est au gaz, je ne sais pas si ça aide ou non, mais j'ai pu jouer sur l'intensité de chauffe tout au long du processus.

J'ai donc remplis ma cocotte d'eau et j'y ai déposé mes peaux et mes noyaux d'avocat concassés. Et j'ai laissé le tout mijoter pendant 1h30.

Alors ça peut vous paraître long mais j'ai réalisé cette expérience inédite alors que j'étais en vacances en confinement, j'ai donc pu surveiller ce qui se passait tout en mettant de l'ordre dans ma maison et réaliser quelques pochettes à savons pendant ce laps de temps.


Au bout d'une heure trente, l'eau aura pris une couleur bien rougeoyante. Pas de panique et je dirais même qu'au plus votre eau est foncée au plus vous aurez la possibilité d'avoir une teinture soutenue.


ETAPE 3


La plus dangereuse selon moi ...

Il faut passer l'eau à la passoire afin d'enlever tous les morceaux et éventuelles traces d'avocat.

Il ne doit rester que l'eau, auncun résidut ne doit flotter ou nager librement dans notre jus de teinture.

Personnellement, en grande impatiente, je n'ai pas attendu que l'eau refroisse.

J'ai passé l'eau à la passoire de la cocotte à un seau en plastique ... et là j'ai prié pour :

1 - ne pas me brûler (j'ai parfois deux mains gauches)
2 - que le plastique de mon seau ne fonde pas sous la chaleur de l'eau (pas sûre qu'il soit prévu à cet effet)

Une fois cette opération réalisée, repasser l'eau du contenant 2 au contenant 1; donc pour moi du seau à la cocotte.



ETAPE 4


Avant de mettre mes tissus sélectionnés dans mon eau rougeoyante, je les ai trempé dans de l'eau tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Il n'y a pas besoin de préparer le tissu avant le grand bain.

Je n'ai donc réalisé aucune opération de mordançage qui consiste à préparer le tissu chimiquement avant teinture afin d'améliorer la tenue ou la couleur. Pour l'avocat, cela n'est pas nécessaire, j'ai donc éliminé cette étape.


Je les ai ensuite plongés dans ma cocotte en les détendant le plus possible, comprendre : vous ne les jettez pas en boule dans l'eau si vous voulez un résultat bien homogène, sinon ça laisse des traces !

J'ai ensuite remué conscienscieusement et régulièrement avec une cuillère en bois et j'ai bien pris garde à ce que les tissus restent dans le fond pour qu'ils s'imprègnent bien de la teinture.

Tout ça pendant 45 minutes environ.


ETAPE 5


L'ultime étape : retirer les tissus de l'eau pour les rincer et les mettre à sécher.

En ce qui me concerne j'ai retiré précautionneusement mes tissus pour (certes ne pas me bruler) principalement conserver le jus de teinture réalisé pour l'utiliser une seconde fois.

J'ai ajouté du vinaigre blanc dans l'eau de rinçage pour fixer la teinture, mais je ne suis pas persuadée que cela ait réellement un intérêt.


Attention, méfiez vous des apparences, votre tissu ne sera pas de ce rose soutenu, mais pas du tout, car il s'agit du reflet de mon seau rose en plein soleil, oui j'ai un seau rose, sur mes tissus soigneusement essorés.


 Silence, ça sèche !

Une fois les tissus rincés et essorés, je suis allée au fond de mon jardin, non pas pour y cueillir du romarin, mais bien pour y étendre mes tissus au grand air mais pas non plus en plein soleil.

Mon étendoir est mi ombre mi soleil, j'ai donc fait attention à ce qu'ils sèchent sans perdre trop de leur teinte sachant que le soleil est un blanchisseur naturel.



Maintenant il n'y a plus qu'à attendre ...



Quelques heures plus tard...

Comme on dit que le temps fait son oeuvre, j'ai pu après quelques heures de patience, récupérer mes précieux et les comparer à leur état initial.


Je dois avouer que je suis totalement fan du résultat et de ce vieux rose qui est tout simplement sublime.


échantillon de fibres teintés à l'avocat

Je vous laisse admirer par vous même le contraste avant/après.




Quelques précisions sur les tissus :


- La teinture à l'avocat est parfaite pour les tissus à fibres naturelles végétales comme le lin ou le coton. Si vous avez un doute sur votre tissu, je vous invite à prendre quelques fibres et à les bruler.

Si elles se réduisent en poussière cela signifie que votre tissu est composé principalement de fibres dites naturelles. Si au contraire les fibres se consument en formant comme une petite boule dure, il s'agit très probablement d'une fibre synthétique (ou tout du moins il en contient).


- Si vous avez encore un doute sur la composition d'un de vos tissus, plongez dans votre bain un échantillon. Il vaut mieux procéder en 2 fois pour ne pas non plus gâcher votre matière.


- Les tissus que j'ai pris ont tous un passé. Ils ont été achetés en reçyclerie ou récupérés de double- rideaux par exemple. C'est donc un excellent moyen de leur donner une vie supplémentaire.

Mais vous connaissez maintenant bien le principe des créations d'Hippolyte & Euphrasie !


Je vois la vie en rose

Voilà, vous êtes désormais avec vos tissus teints et vous vous dites :

"et j'en fais quoi maintenant ?"

Le gros avantage avec ce rose, c'est qu'il se marie avec presque toutes les couleurs.


Il s'agit d'une couleur pastel qui vous permettra aussi bien de réhausser une autre couleur ou tout à l'inverse apaiser une couleur dominante.


Les meilleurs associations sont aussi bien les tonalités de bleu marine, de terra cota, de beige, de blanc, de gris mais tout aussi du vert ou du jaune moutarde par exemple...

C'est donc une couleur que vous pouvez facilement intégrer dans votre déco par touche et pourquoi pas à l'aide de coussin ?!

Et ça tombe bien ça sera l'objet d'un prochaine article !


Ne trouvez vous pas que nos jolis tissus se marieraient harmonieusement dans cette chambre décorée par Bobby Berk ?


Je ne vous cache pas qu'Euphrasie n'a qu'une envie : couper et assembler nos nouveaux tissus afin de vous proposer une collection d'accessoires, tendances et uniques, réalisés à partir de cette teinture naturelle et végétale !



Pour aller plus loin ...

Si cet article vous a donné l'envie d'en savoir un peu plus sur les teintures végétales, sachez qu'Aurélia Wolff a écrit un livre "Teintures végétales" aux éditions Eyrolles.


Une quarantaine de page sont disponibles à la prévisualisation, une raison de plus pour nous y mettre sérieusement et de réaliser de nouvelles petites merveilles !


Et si vous avez aimé cet article, laissez nous un petit commentaire et dites nous si vous vous êtes laissés tenter par l'expérience


75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout